Novembre 2016, Exposition Proust à CROIX (59)

     
 

 

La Voix du Nord,  GILLES MARCHAL | Publié le 12/11/2016

 

La rencontre improbable entre des enfants et Marcel Proust
grâce à l’ancienne directrice de l’école Jean-Jaurès.

 

Mohic Lavergne a dirigé l’école Jean-Jaurès pendant presque vingt ans. Passionnée par l’œuvre de Marcel Proust et originaire d’Illiers-Combray, le village d’où l’auteur tira une partie de son inspiration, elle a monté un projet de découverte de Proust avec les écoles. Une exposition retrace ce travail osé et original.

«  Je suis tombée dans la marmite Proust quand j’étais enfant.  » Mohic Lavergne voue depuis son plus jeune âge une véritable passion à l’auteur de À la recherche du temps perdu. C’est un prix, obtenu durant sa scolarité, qui lui a fait découvrir l’écrivain dont l’œuvre est souvent perçue comme difficile.
Marcel Proust ne quittera jamais l’enseignante et elle ne s’en cachera jamais auprès de ses élèves, à tel point que les parents de l’école Jean-Jaurès lui ont offert l’intégrale de l’auteur en collection La Pléiade lors de son départ à la retraite en 2005.

« Mon travail, c’est de traduire et de transmettre, aux enfants comme aux adultes. »

C’est après avoir tout relu que l’idée est venue à Mohic Lavergne de rendre Marcel Proust accessible à tout un chacun. «  Quand je suis retournée à Illiers-Combray (1) il y a quatre ans, je me suis rendu compte que les enfants ne savaient pas pourquoi leur village s’appelait comme ça (le nom Combray a été ajouté en hommage à l’auteur qui nommait ainsi Illiers dans ses œuvres, NDLR), ils ne savaient pas non plus pourquoi les écoles s’appelaient Les Nymphéas et La Vivonne.  »

Ni une ni deux, l’ancienne enseignante monte un spectacle vivant dans son village d’origine et elle écrit un livre richement illustré avec toujours ce même objectif : faire découvrir la beauté, la poésie et la richesse des textes de Proust, même aux tout-petits. «  Mon travail, c’est de traduire et de transmettre, aux enfants comme aux adultes », répète Mohic Lavergne.

« Travailler Proust avec les enfants, ça me semblait irréalisable. »
De là a germé l’idée de monter un projet avec les écoles croisiennes qu’elle connaît si bien. Depuis plusieurs semaines, elle intervient donc dans les écoles maternelles Jean-Macé et Raspail et à l’école élémentaire Jean-Jaurès. Une quinzaine de classes sont concernées (lire ci-dessous). La directrice de Jean-Jaurès ne cache pas les doutes qui l’ont assaillie au départ. «  Je me demandais comment elle allait entrer dans le sujet, se souvient Éliane El Youssoufi, mais j’ai été agréablement surprise du retour des enfants. Ils sont très attentifs, très curieux, ils participent beaucoup.  » Mme Cense, qui enseigne dans le même établissement, est bluffée : «  Travailler Proust avec les enfants, ça me semblait irréalisable. Mais dans sa manière d’expliquer, j’ai vu que c’était possible. Les enfants ont vraiment adhéré.  »

(1) Illiers-Combray se situe en Eure-et-Loir, près de la ville de Chartres.









 

Une exposition pour tous

Proust, son langage châtié, ses longues tirades et ses intrigues psychologiques… Pas vraiment de quoi faire rêver un bambin. Et pourtant, ça marche. Mohic Lavergne ne s’aventure évidemment jamais dans l’analyse de texte pour capter son auditoire, elle n’est pas complètement suicidaire. Non, c’est par le dessin, le théâtre, les cartes postales anciennes, l’histoire, la mode, la musique, la cuisine (comment passer à côté de la fameuse madeleine ?) qu’elle sensibilise les écoliers à la poésie et à l’humour de Marcel Proust. En une phrase, elle leur offre la possibilité de s’identifier à l’auteur pour apprécier son univers. Les élèves ont conçu toute une série d’objets, ils ont enregistré des vidéos, dessiné des cartes et bien d’autres choses encore.

De ces ateliers va naître une exposition programmée du 19 au 22 novembre à la salle Block, au centre culturel Jacques-Brel. Les deux premiers jours seront ouverts au public tandis que l’autre moitié sera réservée aux écoles. L’air de rien, Mohic Lavergne a probablement semé les graines de quelques coups de cœur littéraires en devenir.

Et puisque toutes les bonnes choses se partagent, l’ancienne prof a créé un site internet où elle explique Proust en toute simplicité :
www.avec-proust-simplement.fr.

  

   

 

 

Avril 2016, Infusions-lectures à Moncheaux (59)

Les  29 et  30 avril 2016 à la médiathèque de Moncheaux (59) ont eu lieu des "infusions-lectures" 
ainsi qu'une exposition-lecture-concert avec les enfants des NAP de la commune.

Le public a pu apprécier le talent des lecteurs et artistes en herbe qui ont mis tout leur cœur à lire Proust 
et donner un écho graphique à ses mots.
Merci à tous les animateurs et en particulier à Denise Gobert pour leur contribution.

 

Week-end proustien
des 7 et 8 novembre 2015 à Illiers

Extrait du bulletin n°66 (2016) de la Société des amis de Marcel Proust :

 

Extrait du bulletin municipal d'Illiers-Combray (janvier 2015) :

 

Extraits de Lcho républicain (3, 7 et 12 novembre 2015) : 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Février 2015, Wahagnies (59)

La Voix du Nord février 2015 :

retour haut de page