Phrases "ÉCHO".

 

Des phrases qui résonnent en nous,
               parce que Marcel Proust a raisonné comme nous

                                ... mais lui, les a si bien exprimées !

 


 

Contre Sainte-Beuve, la poésie ou les lois mystérieuses 
Pléiade page 417.



  

«  Le poète reste arrêté
devant toute chose qui ne mérite pas l’attention de l’homme bien posé,
de sorte qu’on se demande
si c’est un amoureux ou un espion
et, depuis longtemps
qu’il semble regarder cet arbre,
ce qu’il regarde en réalité. »

 

 


 

Contre Sainte-Beuve, le déclin de l'inspiration
Pléiade page 134 Folio page 214.

«  Tous ceux qui ont éprouvé
ce qui s’appelle l’inspiration,
connaissent cet enthousiasme soudain
 qui est le seul signe de l’excellence
d’une idée qui nous vient et qui,
à son apparition, nous fait partir
au galop à sa suite et rend aussitôt
les mots malléables, transparents,
se reflétant les uns les autres. »
  

 

 


 

Du côté de chez Swann Pléiade page 134 Folio page 214.

«  Mais dans ses créations
les plus factices,
c’est sur la nature
que l’homme travaille. »

  

 

 

 

 

Du côté de chez Swann Pléiade page 5, Folio classique page 51.

«  Un homme qui dort,
tient en cercle autour de lui
le fil des heures,
l’ordre des années
et des mondes. »

  
 

 

 


 

Le Temps retrouvé  Pléiade page 489

 

«  Chaque lecteur est quand il lit
le propre lecteur de soi-même
. »

 

 

 

Du côté de chez Swann Pléiade page 46 Folio classique page 104.

«  [...] quand d'un passé ancien
rien ne subsiste [...]
seules [...] l'odeur et la saveur
restent encore longtemps,
comme des âmes, à se rappeler,
 à attendre, à espérer,
sur la ruine de tout le reste,
à porter sans fléchir,
sur leur gouttelette
presque impalpable,
l'édifice immense du souvenir.
 »

 

 

 

Du côté de chez Swann Pléiade page 20 Folio classique page 70.

« Ma grand-mère avait trouvé
que ces gens étaient parfaits, 

elle déclarait que la petite était une perle
et que le giletier était l’homme
le plus distingué, le mieux qu’elle eût jamais vu.
 Car pour elle, 

la distinction était
quelque chose
d’absolument indépendant
du rang social. »
 

 

 

Du côté de chez Swann Pléiade page 19 Folio classique page 69.

« Notre personnalité sociale
est une création
de la pensée des autres.
 »

 

 

 

Du côté de chez Swann Pléiade page 383 olio classique page 528.

« Il y a des jours
 montueux et malaisés
qu’on met un temps infini
à gravir
et des jours en pente
qui se laissent descendre
à fond de train en chantant. »

 

 

 

Sur la lecture Librio page 11.

« Il n’y a peut-être pas
de jours de notre enfance
que nous ayons si pleinement vécus
que ceux que nous avons cru laisser
sans les vivre,
ceux que nous avons passés 
avec un livre préféré. »

 

 

 

 

 Sur la lecture Librio page 11.

« Qui ne se souvient comme moi
de ces lectures faites
au temps des vacances,
qu’on allait cacher successivement
dans toutes celles des heures du jour
qui étaient assez paisibles
et assez inviolables
pour pouvoir leur donner asile. »

 

 

 

Sur la lecture Librio page 11.

« Avec les livres, pas d’amabilité.
Ces amis-là,
si nous passons
la soi
rée avec eux,
c’est vraiment
que nous en avons envie. »

 

 

retour haut de page



 

Du côté de chez Swann Pléiade page 134 Folio page 214.

«  Mais dans ses créations
les plus factices,
c’est sur la nature
que l’homme travaille. »